Les fonds dédiés à la formation professionnelle sont clairement en hausse

Les fonds dédiés à la formation professionnelle sont clairement en hausse

Les entreprises ont largement compris l’intérêt de la formation professionnelle, c’est pour cette raison que l’enveloppe budgétaire a été revue à la hausse. Toutefois, les régions ainsi que le gouvernement n’ont semble-t-il pas cette même vision.

Les sociétés françaises se mobilisent pour les formations

Aujourd’hui, les salariés peuvent se diriger dans un centre de formation à Rennes avec une grande aisance en faisant appel à leur entreprise. Cette dernière présente un intérêt particulier pour accroître les connaissances des employés, car ce gage de qualité a un impact certain sur la productivité de la structure. L’effort des sociétés a d’ailleurs été amélioré afin de répondre aux besoins de tous les participants, mais ce n’est pas le cas pour les régions ainsi que l’État. Les deux acteurs pourtant essentiels ont décidé de revoir à la baisse leur investissement qui est donc impacté par une baisse importante.

Une enveloppe budgétaire conséquente pour 2017

Dans tous les cas, les formations bénéficient d’une enveloppe confortable de 32 milliards d’euros. La ministre du Travail à savoir Myriam El Kohmri souhaite optimiser davantage cet accès grâce au « plan 500 000 » qui demande tout de même près de 200 millions d’euros, ce montant est destiné à couvrir les frais pour l’année 2017. Il n’est donc pas surprenant de découvrir une hausse au niveau des dépenses notamment pour toutes les personnes qui sont à la recherche d’un emploi. Une augmentation non négligeable de 4.3% a été identifiée en 2014 par rapport à 2013. Malgré cette situation apparemment favorable, les chômeurs jouissent uniquement de 15.1% des dépenses. De leurs côtés, les agents publics obtiennent 17.3% contre 23.7% pour les jeunes et 42.9% pour tous les actifs issus du secteur privé.

L’État et les régions dévoilent une baisse en termes d’investissement

Comme nous l’avons évoqué au préalable, les sociétés sont les premières à financer ce secteur. Il y a de grandes chances pour que la formation pour adultes à Nantes soit attractive au même titre que celle organisée dans une multitude de villes en France. Ces structures très importantes pour le devenir de ce domaine ont donc déboursé près de 14.30 milliards d’euros, le montant est particulièrement plus élevé que celui de l’Etat (3.73 milliards d’euros) et les régions (4.51 milliards d’euros). Dans les deux cas de figure, c’est une baisse est identifiée de l’ordre de -1.7 et -3.9%.