Faire appel à un chirurgien plastique

Faire appel à un chirurgien plastique

L’un des adages de nos sociétés occidentales ces dernières décennies est qu’il est devenu indispensable de se sentir bien dans son corps pour être à l’aise avec soi-même, en privé comme en public. Ainsi on a vu fleurir dans tous les centre-villes urbains un nombre croissants de salles de sport, dites de remise en forme. De même un nouveau métier est apparu et à vu son nombre de professionnels augmenter rapidement depuis le début du siècle, celui de coach sportif personnel : chacun ayant droit à son bien-être physique, tout le monde doit se voir offrir l’opportunité d’avoir une pratique physique adaptée à son corps et à ses besoins. De même il est devenu courant d’avoir recours à la chirurgie plastique, pour se sentir plus beau ou plus belle dans le miroir.

De la chirurgie dite esthétique

Dans cette mouvance où tout le monde peut sculpter son corps à loisir, pourquoi ne pas toucher des endroits spécifiques de son anatomie, qui sont au fil des années des sources de complexes, et qu’un spécialiste du corps humain peut, avec ses compétences spécifiques, remodeler de telle sorte qu’ils correspondent à nos vœux les plus chers ? Des oreilles trop grandes ou trop décollées sont si voyantes que l’on aurait envie de s’en occuper. De même des joues ou des lèvres qui tombent ou un sourire pas assez prononcé restent insatisfaisants, quels que soit les soins de la peau ou les cures de vitamines que l’on aurait pu se voir conseiller, alors que l’injection d’acide hyaluronique sera le moyen le plus efficace. Quant à l’intimité, retrouver la jeunesse de son corps est une histoire de chirurgie.

De la chirurgie dite réparatrice

Hormis ces souhaits de jouvence que l’Humanité connaît depuis des millénaires mais que seuls de véritables praticiens professionnels sont à même de satisfaire aujourd’hui, il existe des besoins en matière de chirurgie plastique liés aux suites d’opérations chirurgicales. Le cancer du sein, par exemple, qui est malheureusement devenu un mal courant depuis la fin du vingtième siècle, nécessite parfois l’ablation complète ou partielle d’un sein. De même pour certains accidents de la route, suite auxquels une personne peut avoir une partie du visage abîmée et souhaite que la lui refasse. Même une pratique intensive du sport, par exemple, ne saurait rendre son corps à quelqu’un qui a été amputé. La chirurgie réparatrice est là pour offrir des solutions.